Communication NonViolente

« Commencer par soi, mais non finir par soi. Se prendre pour point de départ mais non comme but. Se connaître non se préoccuper de soi » (Martin Buber)

Conçue et développée par Marshall Rosenberg, la démarche de la Communication NonViolente (CNV) vise à favoriser la prise de conscience de ce qui facilite ou bloque la communication, de l’influence sur notre environnement de notre manière de penser et de nous exprimer.

Devant un obstacle, une difficulté, la Communication NonViolente nous invite à renoncer à rechercher des coupables présents ou passés, façon d’être qui stérilise toute innovation. Elle apprend à accueillir et gérer nos émotions, à nous relier à nos besoins et nos élans. Elle permet de décoder dans les messages des autres ce qu’ils veulent vraiment dire, derrière des propos ou des comportements qui nous déplaisent au premier abord. Sa force est d’apporter de la clarté par rapport à ce que nous vivons, nous voulons et nous disons. Elle propose une façon – à deux ou à plusieurs – de trouver des stratégies qui correspondent aux attentes de toutes les parties dans le présent tout en approfondissant notre motivation et la perception de notre pleine responsabilité vis-à-vis de l’avenir.

La pratique du processus permet à chacun d’acquérir un ensemble de compétences psychosociales au sens défini par l’Organisation Mondiale de la Santé qui se résument en quatre catégories principales :

– apprivoiser ses émotions et le langage des sentiments,
– avoir de l’empathie pour les autres,
– savoir prendre des décisions,
– développer son esprit critique et sa créativité.

Ainsi nous nous réapproprions la confiance et les ressources intérieures nécessaires pour agir sur notre environnement et reprendre du pouvoir sur nos vies, en interdépendance avec les autres.

Cette démarche est également adaptée à la communication dans les groupes, où elle facilite la clarification des enjeux, la prise de décisions et la mise en œuvre de projets. Les équipes peuvent expérimenter une coopération où chacun peut donner le meilleur de lui-même, en se sentant en sécurité et reconnu.

L’intention de la Communication NonViolente (CNV) est de créer une qualité de relation et d’empathie*, avec soi et avec les autres, qui permet de satisfaire les besoins fondamentaux de chacun, de manière harmonieuse et pacifique.

Ce processus, mis au point et proposé par Marshall B. Rosenberg, psychologue clinicien collaborateur de Carl Rogers, vise à rappeler ce qui est essentiel dans les interactions humaines, et nous aide à améliorer la qualité de nos échanges et de nos vies.

La Communication NonViolente nous invite à être davantage conscients de nos perceptions, à accueillir et gérer nos émotions, à nous relier à nos besoins et nos motivations. Elle permet de « décoder » dans les messages des autres ce qu’ils veulent vraiment dire, derrière des propos ou des comportements qui nous dérangent au premier abord. Sa force est d’apporter de la clarté par rapport à ce que nous vivons, nous voulons et nous disons.

Ce processus ouvre un dialogue sincère, authentique et respectueux. Il nous amène à nous exprimer de façon claire et cohérente, et à écouter l’autre avec une plus grande conscience, une ouverture et une compréhension, dans la qualité de présence et de cœur que nous souhaitons.

Cette démarche insiste aussi sur le fait de formuler avec précision ce que nous souhaitons. Et c’est justement cette demande, exprimée clairement, qui devient l’amorce d’une solution ou d’un dialogue réellement constructif. Cette approche nous propose d’aller vers de réels échanges, vers plus de coopération et de co-création, vers le dépassement des conflits dans le respect et la reconnaissance de chacun.

Elle nous permet de nous réapproprier la confiance et les ressources intérieures nécessaires pour agir sur notre environnement et reprendre du pouvoir sur nos vies, en interdépendance avec les autres.

La Communication NonViolente est plus qu’un processus ou un langage, c’est une invitation à concentrer notre attention là où nous avons le plus de chances de trouver ce que nous cherchons et qui nous fait du bien.